top of page
PXL_20240606_200528366.PORTRAIT.jpg

Photo : Margaux Vibert

Elisabeth Bergeron

_ biographie 

Élisabeth Bergeron est une artiste en danse contemporaine émergente qui habite la ville qu’elle connaît sous le nom de Montréal, c’est le nom qu’elle utilise lorsqu’elle parle de cet endroit. Élisabeth utilise “je” lorsqu’elle parle d’elle. Je porte plusieurs chapeaux et je les change souvent. J’aime ceux qui sont ronds, je préfère les casquettes et je fais des échasses sous mon ornementation capillaire.

Je suis subjuguée par le mouvement dansé et performatif, par la recherche documentaire exploitée dans l’espace de performance, par la dissonance entre les suggestions, pas la multidisciplinarité. Je m’inspire de ce que je vois quotidiennement pour imaginer l’espace et les états différemment.

Dans ma bio, je peux nommer que j’ai obtenu un diplôme en action culturelle de l’UQÀM en 2021. Avec mon bout de papier et mes années passées, je peux nommer que j’ai accompagné des organismes artistiques (énumération première: Toxique Trottoir, Imagicario, Mossy Society, Berceurs du Temps) et des artistes en danse (énumération seconde: Geneviève Lauzon et Claire Jeannot) et en théâtre de rue à titre de travailleuse culturelle (énumération tierce: technique, production, médiation culturelle, coordination et régie).

_ intention artistique 

je suis cernée d’avoir les yeux clos

 

j’ai oublié d’expirer après mon dernier soupir

 

j’entends que c’est silencieux là où je vois le bruyant

 

je suis pluggée sur l’air humide du métro

 

Dans les premiers balbutiements de cette pièce, à l’aide d’une approche documentaire, je cherche à répliquer l’inconfort et l’incompréhension de ce qui ne cesse de croître en dedans, dehors aussi.

bottom of page